Myopie : des nano-gouttes pour voir sans lunettes

Des chercheurs israéliens auraient inventé des « nano-gouttes » capables de corriger les problèmes de myopie et d’hypermétropie au point de ne plus porter de lunettes dans le futur.

Bientôt la fin des lunettes et des lentilles ? Des scientifiques du centre médical de Shaare Zedek et de l’Université Bar-Ilan en Israël ont créé des « nano-gouttes » capables d’améliorer la myopie et l’hypermétropie.

« Les gouttes oculaires pourraient révolutionner les traitements ophtalmologiques »

A l’occasion de la deuxième journée de recherche de Shaare Zedek le mercredi 21 février 2018, qui s’est tenue à l’Auditorium Steinberg du centre médical de Jérusalem en Israël, le Dr David Smadja, chef de l’équipe de recherche, et ses collègues ont exposé leur invention révolutionnaire. L’expérience menée par l’équipe impliquait l’analyse des erreurs de réfraction des yeux de 10 cochons avant et après l’insertion de « nano-gouttes » remplies de diverses concentrations de nanoparticules synthétiques. Les résultats ont montré une amélioration significative de la correction de réfraction de la myopie et de l’hypermétropie après insertion des nano-gouttes.

Selon le Dr David Smadja : « Les gouttes oculaires pourraient révolutionner les traitements ophtalmologiques et optométriques des patients souffrant de myopie, d’hypermétropie et d’autres conditions réfractaires » rapporte le Jerusalem Post. Le scientifique a ajouté que les nano-gouttes pourraient même « être utilisées pour remplacer les lentilles multifocales et permettre aux gens de voir des objets à différentes distances » selon les informations du journal.

Vers la fin des lunettes ?

Des essais cliniques sur les humains devraient être effectués plus tard cette année et, en cas de succès, cette invention pourrait potentiellement éliminer le besoin de lunettes. Le Dr Smadja n’a toutefois pas mentionné à quelle fréquence les collyres devraient être appliqués pour remplacer complètement les lunettes. Les patients auraient simplement besoin d’une application smartphone pour scanner leurs yeux, mesurer leur réfraction, créer un motif laser et ensuite passer à « l’estampillage cornéen au laser » d’un motif optique sur la surface cornéenne de leurs yeux. Simple comme bonjour ! Un potentiel prometteur pour une correction alternative aux traitements traditionnels.

 

Avec Medisite




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils